Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 02:00

C'est la fin de l'été. La fin d'après-midi.

Quand les excitations se posent, qu'on se demande à 19h30 si on va dîner à la maison ou non, et qu'être en communauté est une chance. Certains jouent au foot entre collègues, entre anciens lycéens, entre colocs ou en famille.

Toujours entre hommes.

Ceux qui jouent au foot en famille peuvent être très jeunes ou très vieux. Là, devant, sur le terrain en pente, le très jeune doit avoir quand même 4 ans, le très vieux peut-être seulement 60.

Mais ça joue au foot.

Ca fait des ailes de pigeon gentilles, des petits coups du foulards sur des ballons lents, des extérieurs qui ne décollent pas du sol, des talonnades freinées par l'herbe. Si quelqu'un d'autre voulait venir jouer, un homme, il serait accueilli certainement par un "oui, pourquoi pas" du doyen et par un "on joue doucement par contre", du jeune papa.

Ca a beau jouer doucement, ça cherche la mini-performance, ça veut provoquer les "bien joué" d'un public déjà acquis. Ca veut se souvenir de l'ancien temps. Ca veut prouver qu'on est un grand. Alors forcément, le petit Benjamin, 4 ans, se reçoit un ballon pas si fort que ça en plein visage.

Il tombe sur l'herbe humide. Se recroqueville. Puis il crie, il pleurt. Alors, il y a ce mouvement d'aspiration de tous les joueurs vers un point du terrain: comme vers les vestiaires, quand l'arbitre siffle la mi-temps sur un score nul. Tout le monde se précipite à son chevet comme une seule équipe.

Seul différent: l'auteur du dégagement malheureux s'approche de la victime un peu plus rapidement, avec les deux mains sur la bouche. Benjamin se fait frotter la tête, puis rejoint finalement les femmes un peu plus loin.

A 19h50, il a remis son manteau et donne du pain aux canards.

Le passage à l'âge enfant se fera l'été prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires