Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 00:00

Tu étais tout-puissant, mais l’avion atterrit

En rampant sur la piste, tu redeviens fourmi

 

Au-dessus des têtes des passants, c’est marqué: “gants, bonnets, écharpes”, c’est l’été, on y vend des sacs à main, des foulards. Une petite fille voilée te tend des paquets de mouchoirs, tu lui donnes malgré tout un dirham. Tu entres dans une bouche de métro, tu paies un ticket avec tes euros, ça te fera aller vite à l’intérieur du sol. En marchant, tu évites les poulets vivants, attachés ensemble par les pattes. Le métro aérien règne sur Paris, sa structure en fer est comme dans les films. Ici, les gratte-ciels sont toujours inhabités, en bas la vie peine à prendre. L'air d'ici te surprend. Là-bas, il t'étonnera. Le Très Haut te comprend. Et Il compte sur ta foi.

 

Bientôt, le vol retour.

Calme-toi.

 

mouliade-paris-tanger.jpgimmeubles-tanger-paris.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires