Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 00:00
En ce moment, j'ai les lapsus qui me jouent des tours.
...


Les films italiens sont-ils tous les mêmes ?
La paternité. La filiation. La fraternité.
Les époques qui défilent.



Ces frissons pendant une heure et demie.
Puis un quart d'heure avant la fin,
Un coup de feu, un coup de théâtre, un coup de blues.

Comme si cette famille italienne nous avait pris en son sein.
Comme si notre père, notre frère, notre fils disparaissait.
Et ces picotements aux yeux.

De l'amour.
De la transpiration.
Des fiat 500 dans la campagne.
Des doigts joints au bout des mains qui balancent.

De l'émotion.
De la vraie.


Images : , , puis .

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires

LChe 12/03/2009 18:29

Je n'avais jamais pris ce recul, celui du coup d'avant la fin.

C'est qu'il est difficile de prendre du recul avec la famille.

Sauf quand est metteur en scène.

Claudio 11/03/2009 09:47

Ah ces Ritals ! pour tartiner de l'émotion, ils sont forts ;-)
Connais pas le troisième film. Faut qu'j'y pense.

I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png