Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 00:00

Errer, c'est beau.

Errer, c'est sain.

 

Quand j'errais, toute la journée dehors, depuis le matin tôt, jusqu'au soir tôt.

A Rennes, le 15 août, peu de commerces ouverts et des bureaux vides.

A Örebro, été 2007, la ligne de chemin de fer et les plantes sauvages.

 

Quand on erre, on a souvent un morceau dans la tête. Il vient pas d'un casque audio ou de quoique ce soit, mais d'un cheminement interne. Un mot souvent, qui est dans les paroles. Et en remontant le fil mâché en solitaire, il y a une reflexion, une chose puis une autre. Et tout au début, il y a un élément extérieur. Quelque-chose de croisé dans la rue.

 

Il y a souvent une idée qui se fait et se défait. Des dictons qui se forment et se déforment. On se dit que désormais on fera d'une Maxime une règle pour toute la vie. Et puis en fait non, parfois on est bien comme ça. L'équilibre serait trop perturbé.

 

Parce que quand on erre, on fait des équations. Des sommes de points positifs et négatifs. Construire ces matrices, ça aide à faire des choix, à condition de jeter les tableaux ensuite. Muscler la capacité à la prise de décision. Mais ne pas se souvenir du résultat, trop cas par cas.

 

P1140257.JPG

Errer, puis revenir.

Revenir, et se souvenir.

Örebro, hiver 2010.

 

Voilà 6 heures qu'on tourne autour du même morceau. Le fredonner en tête, rime par rime, puis vers par vers, puis compléter les trous laborieusement.

 

On se demande entre temps comment il est arrivé. C'est magique, on a bientôt un couplet entier. A passer et repasser sur ce morceau, l'esprit finit par lancer quelques idées dans tous les sens. Et parfois, paf, ce qu'on écoutait depuis 2 ans livre son sens quand on est seul. Et tout est limpide, evidemment. On avait en soi la clé, et sans l'avoir entendu depuis des mois, on a passé un bon moment musical.

 

Alors, ne plus rien formuler.

 

Voilà, c'est ça errer.

 

C'est prendre en photo une femme et son fils sur un banc. Projeter ses reflexions sur l'interaction entre l'Homme et l'Homme sur des herbes hautes. Décider d'une règle de relation entre l'Homme et les choses devant une crêperie fermée. Et comprendre avec effroi Les Wriggles - Petit bonhomme en arrivant à la gare.

 

Et puis, tout abandonner.

 

Errer, c'est beau.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires

Didier 26/09/2010 10:02



Joli !


Cadeau : http://www.youtube.com/watch?v=4_cX5OzTX9s&feature=related



Ugo 28/09/2010 08:02



Il faudra errer quelques temps pour saisir le sens de celle-là. Merci de m'en donner l'occasion.



I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png