Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 00:00

Google arrive sur le marché de la musique comme il arrive sur le marché des social networks: des années après les autres. Mais comme avec Google+, le but est de s’appuyer sur le réseau Google. Futur flop ?

Qui va s’en servir ?

Google Music, c’est donc un service de téléchargement de musique, similaire à iTunes. Un choix surprenant, quand on sait que les solutions en streaming comme Spotify, Grooveshark ou Deezer sont bien plus populaires.

Les utilisateurs de iTunes y restent généralement fidèles par habitude de l’interface, donc ce ne seront pas non plus early adopters de Google Music.

Ugo-Google--1.png

 

La mécanique rattrape le produit

Le produit en soi n’est donc pas prometteur. Mais comme dans tout produit Google, il y a une innovation, une vraie bonne idée qui fait que la sortie est validée en interne.

Cette fois, c’est la mécanique de propagation : quand on achète de la musique sur Google Music, on peut la partager sur Google+ ! Nos contacts peuvent tous l’écouter une fois.


Ugo-Google--2.png

 

La stratégie de Google a le mérite d’être claire avec l’annonce de Google Music, s’appuyant le partage sur Google+. Google+ lui-même s’appuyait sur la pénétration de Gmail pour afficher ses notifications et générer des interactions.


Le point de contact de trop ?

Le dessein d’Eric Schmidt est sans doute le même que celui de Mark Zuckerberg : s’imposer comme number 1 dans tous les aspects de la vie de ses utilisateurs. Mais la musique ne serait-elle pas, cette fois-ci, le point de contact de trop ?

Seulement, même si la musique et le social se marient bien, Facebook l’a déjà fait en intégrant notamment Spotify et Deezer dans son Open Graph. Google Music voudra peut-être pousser des petits labels pour que le contenu musique de Google+ se différencie de ce qui tourne déjà sur Facebook et ailleurs.


Ugo-Google--3.png

 

Un insight en aveu de faiblesse

En effet, Google se différencie déjà en jouant l’angle de la nostalgie et de l’alternatif dans sa vidéo "Introducing Google Music". Mais on se dit que les project managers en t-shirt Google qui expliquent que leur bébé est génial étaient pas si mal… 

En résumé, la mécanique est ambitieuse mais le produit est déjà vu. Pas sûr du tout que l’une rattrape l’autre. Google sort encore un produit plusieurs années en retard, comme en témoignent les premiers feedbacks de la communauté

Ugo-Google--4.png

Google, c’est aussi la culture du test (le produit est disponible uniquement aux Etats-Unis pour l’instant). En cas de flop, pas de Google Music en Europe.

Dommage ?

 

 


 

Sources de toutes les images sur la vidéo YouTube "Introducing Google Music" : http://www.youtube.com/watch?v=NI8rQEHoE24

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires

I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png