Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 00:00

On quitte cette ville où les Kase et les Clopinette remplacent les bars et les supérettes. Ces commerces blancs laqués qui anéantissent la vie.

Mais ce soir, on plaisante avec la boulangère, une histoire légère de vocabulaire. Tu as dit Renaissance au lieu de Campaillette. On sourit, elle te rend 65 centimes.

 

On quitte cette ville où on vit sous-terre, où on ne ressort que pour ne pas parler aux gens qu'on ne connaît pas.

Mais ce matin, les piétons, les taxis aux feux rouges, les laveurs de vitre et les colleurs d'affiche semblent fredonner la même comptine que moi.

 

On quitte cette ville où les mentons déclinent quand les jours raccourcissent, où plus il fait gris, plus on s'enferme sous des couleurs ternes.

Mais ce week-end, rayon de soleil, les terrasses s'entassent. Le canal devient rivière. On marche un peu, les ombres sont bien délimitées. Tu sors tes lunettes.

 

On quitte cet endroit, où on ne comprend pas la recrudescence du prix de l'essence. On travaille beaucoup, sans créer de croissance.

Mais là maintenant, on quitte cette ville où on a vécu. On quitte ces parcs où on s'est rencontrés. On quitte ces rues qui nous ont connus.

 

 

On quitte cette ville pour en trouver une autre.

 

 

 

 

6952f1670208d868d7feec132e31886b.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires