Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 00:00

Samedi matin à Roubaix. Réveil tôt, dormi 12h. La grosse soirée, c'était pas hier mais avant-hier.

Un trou dans le petit doigt. Pas une entaille ou une coupure, un trou. Un petit trou, comme un impact sur une carrosserie. Un vieux bobo en fait. Je l'avais déjà hier, forcément. Mais hier était une bien dure journée. Pas le loisir de réparer les dégâts de jeudi soir.

 

Voilà, c'est le matin à Roubaix. Presque 100 000 habitants à Roubaix, mine de rien. Tous ces gens vivent ici juste parce qu'avant on y exploitait des mines. C'est vraiment à cause du sol qu'on est là. Ca a l'air paumé, vieille ville de périphérie de Lille à l'abandon. Roubaix se réveille bizarre, va au boulot bizarre, fait ses courses bizarre, se couche bizarre. Roubaix vit bizarrement.

Un air de ville familiale chaleureuse, éclopée mais brave. Et puis à la fois une ville inquiétante. Une embrouille dans une rue normale. Un mec qui cherche la merde et un qui compte juste retrouver sa maison peuvent discuter 40 minutes. Dialogue teinté d'insultes, de désamorces, de tu m'as provoqué, de vas-y tue moi et de je te pousse dans la caniveau. Celui qui perd son sang froid le premier a gagné.

 

Mais ce matin, l'intrigue c'est comment j'ai pu me faire ce trou dans le doigt.

Sur le retour ? Dans la nuit ? Hop, l'écran de l'appareil photo qui m'éclaire le visage. En allant en arrière dans la carte mémoire... Nan, c'était forcément à cette putain de soirée. A se danser les uns sur les autres, à décapsuler des bières comme des cons, ça devait être là. Mais comment exactement? A quel moment?

 

Roubaix. Avec des travaux partout, des rues qui se trouvent éventrées du jour au lendemain. Mais les rues sont pas toujours barrées. Des passants qui se demandent s'ils peuvent enjamber le trou que vient de creuser l'ouvrier :

- Je peux passer là?

- Y a pas un autre endroit?

- Bah non.

- Ouais, te casse pas la gueule.

- Comment?

- Je te dis, te casse pas la gueule.

Voilà, c'est ça une ville qui se réveille. Les projets délirants d'architectes/designers créatifs côtoient les squats. Surlendemain de gueule de bois.

 

Bon décidément, les photos sont aussi floues que les souvenirs, ça va pas m'aider. Tiens, je vais choper un mouchoir, me l'enrouler autour du doigt et fixer tout ça avec du scotch. Ca m'évitera de m'érafler encore plus. Mais quel con, comment j'ai pu me faire ça? Et où j'ai mis le scotch?

 

Tiens, un texto. Tu viens à Lille ou je te rejoins à Roubaix? Bon, on verra ça.

 

Ah, j'avais oublié, ce con d'Alex qui m'a conseillé de grimper à la fenêtre pour prendre une photo. Quel con, cet Alex.

 

Tiens, encore ce camion qui fait de la pub pour un cirque. Des gens vont sérieusement aller au cirque parce qu'un mec leur crie dans un mégaphone? C'est vraiment une ville de beaufs.

 

Voilà le scotch rouge ira très bien.

 

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/62705_1663152418596_1230787338_31918525_3158033_n.jpg

 

Tiens, il fait beau.

On va se balader à Roubaix.


 


Photo: Justine

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires

Camille 29/07/2011 15:52



J'aime ton univers :)



Ugo 29/07/2011 17:29



Paf, félicitations!


Grâce à tes commentaires totalement gentils, tu as gagné la place de fan of the month: http://facebook.com/toutattachecom



I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png