Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 09:20

rando-screens-copie-1.png

 

Rando is a photo app that lets you share one photo with a single person from another part of the world. In return, you get one photo from another person, likely from another part of the world.

There is no social feature. It's about gifting one person at a time, not sharing with a whole circle.

Sending and receiving pictures is the only way to be in touch with people using Rando.


Screen-Shot-2013-07-17-at-09.51.29.png

 

It's as random as Chatroulette (although I haven't received any pics of genitals so far), and as "nonprofit" and asymmetric" as Couchsurfing.

 

You only share for the heck of it, not for glory.

You share randomly.

You get in touch instantly with someone from another place.

 

rando-equation.png

 

One of the ways I use it is I send painted maps all over the world, hoping two things:

That someone could be happy for one or two seconds after they receive it.

That it lands in a part of the world that's on the map (didn't happen so far, wondering if it'll happen before or after the genitals thing)

 

http://pbs.twimg.com/media/BPW9c8LCAAAdDOT.png

 

Although there is no conversation tool in the app, conversations still go on on twitter, or content gets a second life on tumblr.

Minimalistic apps please the social animals - so they create content around it.

Will this trend be called heck-of-it, or antisocial or anything else?

 

 


Own Rando for iPhone / for Android.

See my maps from the How Do You Go set.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 00:00

On avait trouvé la solution pour étudier les flux informels de population au sein de l'Union Européenne. Plutôt que le déclaratif: "oui, j'ai des amis Tchèques", "j'ai passé un été en Angleterre", "j'ai couché, je l'avoue, avec un Finlandais", plutôt que l'officiel: "11.2 Mds d'exportation vers les Pays-Bas", "18% des conférences au siège d'Athènes", "24% des élèves choisissent le Français", on s'est tournés vers les stylos.

C'est très informel les stylos.

Pas besoin de bien se connaître pour se donner, se voler, se prêter et oublier se rendre un stylo. Ainsi, au printemps 2013, on mis à disposition des stylos dans les banques, les consulats, les centres médicaux, les gares routières, les boulangeries, les lieux de culte. Rigoureusement, dans chaque pays, étaient distirbués au hasard 1 stylo pour 10 000 habitants.

Ces stylos étaient équipés d'une puce de géolocalisation. Bientôt, on pourrait définir quelle population est proche de quelle autre. On pourrait savoir si la majorité des 129 stylos Estoniens émigrés se barreraient plutôt au Nord ou au Sud-Ouest. Ou même à l'Est, en dehors de la zone de balisage.

On pourrait savoir à travers quelle frontières les gens sont liés. Ce niveau de lien tout petit et suffisant pour se faire un signe de tête, demander son chemin, rendre un service, souhaiter une bonne journée... et embarquer un stylo.

 

Les puces étaient conçues pour durer entre 6 et 9 mois. Ainsi, en fin d'année 2013, dans l'obscurité des nuits Osloïtes ou Budapestoises, plusieurs européens ont remarqué une fine lumière rouge clignoter à l'intérieur de leurs stylos aux parois translucides.

Rapidement, une communauté de sceptiques se construisait. D'abord sur Twitter, puis sur des forums dédiés, chacun publiait des photos de son stylo, expliquait quand le phénomène avait commencé, et parfois, quand la conversation le justifiait, allait jusqu'à raconter sa vie, ses voyages. L'énigme raprochait. Sur ces forums, la langue officielle était l'anglais, malgré l'absence d'Américains, ce qui ne choquait personne.

Parallèlement, quelques informations ayant fuité depuis l'entourage des proches du personnel de menage des services secrets européens - d'abord sous la forme de rumeurs, puis d'une certitude. A mesure que ces deux groupes de sceptiques prenaient de l'ampleur, ils finirent pas se rencontrer et échanger leurs informations. Puis à utiliser un vocabulaire dédié pour brouiller les pistes à d'éventuels espions des services secrets européens.

 

Lorsque tout le monde fût convaincu, le jeune Piotr a proposé de faire une farce à ceux qui les localisaient. Se réunir chez lui à Lviv. Le défi a rapidement séduit. Piotr n'en savait rien, mais l'aspect ironique de sa ville y était pour beaucoup.

Toute la communauté décida de prévoir un voyage, un weekend à Lviv, ou à minima d'envoyer son stylo par courrier. Ce qui faisait à quelqu'un qui le suivait sur une carte à peu près le même effet. D'abord point fixe, puis voiture, puis avion, puis voiture, et enfin point fixe.

En quelques mois, 29% des stylos étaient amassés à Lviv ou dans sa région.

 

A la Mairie de Lviv, personne ne sut pourquoi on recevit rapidement beaucoup de subventions européennes pour mieux accueillir le tourisme et les flux migratoires. Quand la ville fut poussée, 4 mois plus tard à devenir capitale européenne de la culture en lieu et place de Wroclaw, c'était la victoire des sceptiques.

Quand les services secrets Européens se sont rendu compte de la supercherie, c'était trop tard.

En 2018, Lviv est déjà une ville cosmopolite où il fait bon vivre.

Par défi, c'est devenu le cœur de l'Europe. C'est la victoire des sceptiques.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 00:00

Quand je m'endors sans toi, tout est peau.

J'ai certainement un truc dans le cerveau qui m'empêche de devenir dingue. Un garde-fou-de-toi. Et c'est ce truc qui se met en veille le premier au moment où je m'endors.

Parce que là, dans les 15 minutes qui suivent mon coucher, j'ai l'impression que ta peau est la matière de toute chose. Le matelas, sur lequel je me suis écroulé est ta peau. C'est cette couleur là exactement, sur les murs, les plinthes, sur l'armoire. De temps en temps, sur les angles, il y a une dizaine de poils, pas plus. Le reste, c'est que ta peau, douce, uniforme. Si j'étais réveillé, je pourrais ouvrir tes fenêtres-peau, et me faire un café dans ta peau. Ferme et lisse, ta cheminée-peau ne fait pas trop d'ornementations. Elle laisse dans l'ombre tout ce qu'il faut, bientôt il y aura des braises dedans.

Au milieu du lit, il y a ton nombril, dessus, il y a moi. Et je me demande si ce que je vois là, c'est pas justement mon nombril à moi.

Tu vois quoi toi, d'ailleurs? Tu gardes quoi de moi, de nous, de Paris?

Est-ce que ma peau est avec toi en Asie?

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 00:00

Je suis assis sur le banc pour rien, par jeu. Je me suis levé ce matin et je me suis assis sur le banc.

Il fait plutôt beau. Beaucoup de gens courent. Un parc du 8ème arrondissement. La petite rousse, le vieux costaud, le petit short vert. Ils font des tours.

Posté près de l'entrée Est, je compte les tours. Ils passent tous comme des cons dans le même sens, avec le soleil derrière, sans mes lunettes, je m'étourdis.

Ils me voient sans doute avec ma moue, ma tête toujours dans leur direction. Ils passent toutes les 5 ou 6 minutes. J'essaie de compter leurs tours, de calculer leur vitesse moyenne, de voir qui double qui.

Je n'ai que ça à faire. Certains le remarquent, mais je m'en fous. Ils n'ont qu'à courir, moi je n'ai qu'à les regarder.

 

On se marginalise vite.

 

Il s'approche:

"-Alors, combien?

-Hein? Ah oui, euh 5'15'' en moyenne. Meilleur tour à 4'37''.

-Okay, cool je suis mort. T'es sûr que tu veux pas courir?

-Non non ça va."

 

http://www.todayandtomorrow.net/wp-content/uploads/2010/08/Error-3-blue.jpg

 


Image via: today and tomorrow
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 00:00

Non, je te ferai pas d'enfant.

Je serais pas capable d'accompagner un individu à travers toutes les épreuves que j'ai dû endurer. C'est fini pour moi de devoir compter en prononçant bien chaque chiffre (pour prouver qu'on sait bien compter). C'est fini pour moi de devoir lire des textes à haute voix en lisant aussi les parenthèses (pour prouver qu'on sait bien lire). C'est fini pour moi de faire des powerpoints récap de résultats commerciaux sur l'année (pour prouver qu'on sait bien travailler).

C'est fini pour moi.

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_lkr9ha9uMW1qazg3ko1_500.jpg

 

 


Image: Matheus Lopes

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article