Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 00:00

Je lui disais:


"Tu vois, c'est cette distance sur les éléments que je préfère. Un vieux à vélo avec un poireau dans le panier. Une femme au téléphone et son enfant qui lui échappe, dont on n'entend que les plus aigus des cris. Un jeune homme trop jeune pour son costume gris/cravate rose. Trois gueules de bois, dont on devine à leurs démarches les pantalons à entrejambes lâches.

C'est d'ici que la ville est la plus belle. Grand angle. Variée. En retrouvant chacun. On voit les choses d'en haut, mais elles sont encore trop grandes pour n'être que des choses. On n'entend rien, mais on voit tout. S'il te plaît, on ne s'éloigne pas trop hein? Sinon, ils vont tous devenir des atomes, des inconnus.

Je pourrais rester des heures ici avec toi, même sans trop parler."


Je lui disais dans d'autres mots, mais je le lui disais. Et elle me répondait quelque-chose de court. Juste ce qu'il fallait pour que je sache qu'elle savait ce que je voulais lui dire après.

Et on restait des heures là tous les deux. C'était fabuleux.

 

Elle était un fabuleux faire-valoir.

 

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 00:00

Au réveil comme au coucher, l'église est toujours là, au balcon. Peu importe la clameur des orages la nuit, le matin il fait beau, le soir il fait bon.

Là, grand ciel bleu sans aucun nuage, on s'imagine qu'ailleurs aussi. Les tâches de la pluie sèchent sur un trottoir, puis sur l'autre. L'heure, on la voit sur l'église depuis le balcon, mais on la regarde au maximum deux fois par jour. Les tramways passent, on ne sait exactement à quelle fréquence, pour transporter avec charme tous les gens du quartier. De cet été, on retiendra le son progressif et rassurant de son accélération.

Dans la rue, 8 cannes et 3 poussettes par heure. L'ombre d'un oiseau.

Pour une raison inconnue - on n'est pas au bord de la mer - on sent le sel. On sent aussi le bon poisson, celui qui nage, pas celui qui grille. Le carrelage du balcon est toujours chaud, pas brûlant, "chaud". L'église sonne à nouveau et les premiers jeunes adultes s'activent pour traverser les rues. Même leur pas pressé est doux.

On dort mal mais on se lève bien. Chacun a le sentiment de s'être réveillé le premier.

Si on se rejoint sur le balcon, c'est avec une caresse dans le dos. On s'y raconte que tous les jours de la vie sont comme ça en Italie. On croit être constamment orienté Sud. Ca donne envie d'avoir un enfant bronzé qui ne voudrait pas dormir et qui traînerait en mini-marcel avec un ballon publicitaire dégonflé.

Plus tard dans la journée, on fera partie de ces flux. On passera devant d'autres églises. D'en haut, ailleurs, d'autres souriront en nous voyant marcher avec des pâtisseries.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 00:00

Il fallait absolument qu'on finisse ensemble à cette petite soirée chez toi.

C'était obligé. On s'y était tous les deux préparés. Chacun savait que l'autre s'y était préparé. On ne s'en était pas parlé.

Pourtant, j'avais ramené du mauvais rosé, j'avais été le seul à en boire pour faire descendre la bouteille et faire croire qu'il était bon. Au bout d'un moment, j'ai mis la raison de côté et c'est ta copine qui m'a plu.

 

 

J'avais mis cette musique dans ta playlist en arrivant, pour pouvoir te draguer. Mais la soupe de tes potes a grillé la priorité à mon titre fétiche. Alors, vers 00:30, pendant l'intro du morceau, j'étais déjà à fond sur ta pote. J'ai été lui parler. Juste, "alors, t'es contente toi?" Elle: "Bah carrément, et toi?" Moi: "Oui, et ben écoute en ce moment il faut avouer que je vais vraiment très bien! D'ailleurs...".


Et là, je me coupe la parole exprès parce que le chanteur fait: "I'd rather dance with you, than talk with yooouuu". Du coup, je fais la même chose en playback, en commençant à tortiller des épaules, je la prends par la main, elle se laisse faire.

"Hey, I like like this tune"

On s'entend à peine ici de toutes façons, mais je doute que ma réponse soit intéressante. Je suis pas un garçon très intéressant. Alors, allez, on se fait de la place au milieu de tout ce petit monde et on bouge tout ça.

"The music's too loud and noise from the crowd increases the chance of misinterpretation"


Et là, voilà, je les vois enfin en vie ses hanches. Elle sont belles là, ondulées. Et je reprends le playback en souriant et en baissant les sourcils comme un acteur américain:

"I'll make you laugh by acting like the guy who sings" 

Ca y est, elle sourit aussi. Sincèrement, puisque vos regards viennent de se détourner sur le sol. Elle veut s'assurer que les mouvements de ses pieds ont l'air naturel.

"Getting into the swing"

 

Elle est mieux que naturelle, elle est vraiment dedans. 

"Getting into the swing"


Ca me fait sourire aussi, elle est à la fois chaude et délicate. Surtout qu'on ne se remette pas à se parler. On imagine la tête des gens autour sans les regarder. Ca nous fait sourire. Ca y est, on se sourit.

"Getting into the swing

Getting into the swing

Getting into the swing

Getting into the swing

Getting into the swing"

Elle laisse même s'échapper un petit éclat de rire très court. Comme si elle avait pas fait exprès.

 

Fin de la musique en douceur. Fin de la soirée aussi. C'est la valse des rois de l'avantage pratique. Mais je suis le seul à pouvoir la ramener. J'habite juste à côté.

Je lui ouvre. Elle s'ouvre. I'm landing her. Déjà, je m'abîme sur elle. Je m'écrase dans son intimité, noir sur blanc, blanc sur noir.

De ton côté, tu atterris. Et demain, tu couleras. Je ne me vautrerai certainement plus sur ton canapé.

 

fumees1.png 

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 00:00

tumblr_lvj5et3l2c1qh3ntao1_500.jpeg

P1060064.JPG
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 00:00

Novembre. Plage, vent. Nuages, nuances de bleu. C'est sombre, le soleil tombe.

On se balade.

 

Si je te cache le bas du visage avec ton écharpe nuances de beige... et que je m'y arrête un peu... tu ressembles vachement à ma mère. A notre mère. T'es ma soeur.

 

Depuis que t'es enceinte, je relativise le temps, la crise de l'Euro, le BNP Paribas Masters de Paris-Bercy, la faim dans le monde. Parce que dans les yeux de ton enfant, tout ce qu'on voit à la télé en ce moment, ce sera de l'Histoire ancienne. La télé, ce sera de l'Histoire ancienne.

Les phrases qu'on se dit l'air de rien, ce sera des citations. Les photos de votre ancienne voiture, ce sera des traces mythiques. Il verra le 11 Septembre 2001, comme je vois la Main de Maradona. Il verra Bienvenue chez les Ch'tis comme j'ai vu Le Père Noël est une Ordure.

Son monde d'aujourd'hui, ce sera mes années 80. Et ça lui paraîtra idéal, vertueux, une fois passé dans cette machine à faire des images en jaune flou : l'INA. Tous ces reportages auxquels on a à peine prêté attention, ce sera pour lui Mai 68.

C'est beau que ton enfant m'aide à relativiser et qu'il le sache pas encore.

 

Tu ressembles à ta mère pour la première fois et tu es belleTon homme fête ses 40 ans, avec lui on passe tous de l'autre côté et on est beaux. Nos parents sont déjà des vieillards dans les futurs yeux de votre fils.

 

 tu es sur un plage large. beaucoup de sable, beaucoup de ciel, toi au centre, un ballon de plage dans l'angle. 


La vie reprend en somme.

Tout s'éclaire. C'est le matin à nouveau.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article