Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 00:00

Lui

Je lui parle comme à un frère.
Calme, il me regarde. Le vent dans ses cheveux l'éclaire.

Il a peur.


Je lui confesse que je pensais que cela n'allait pas tourner comme cela.
Que, si j'avais su, j'aurais essayé de faire autrement.
Que, de toutes façons, c'était une mauvaise idée, et que je ne recommencerai plus.


Sans vie, il me regarde.
Seul le vent dans ses feuilles anime cet arbre mort.

Je parle de lui comme d'un frère.


Visuels : Steve Rhodes via flickr
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 00:00
Dix ans après,
La voix d'André Dussolier fait des petits...






D'autres extraits sont plus représentatifs,
Mais malheureusement trop dispersés dans le film.
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 00:00
<<
L'existentialisme est un courant philosophique et littéraire qui postule que les individus créent le sens et l'essence de leur vie, par opposition à ce qu'elle soit créée pour eux par des doctrines théologique ou philosophique. L'existentialisme considère chaque personne comme un être unique qui est maître non seulement de ses actes et de son destin, mais également - pour le meilleur comme pour le pire - des valeurs qu'il décide d'adopter.

Walter Kaufmann décrit l'existentialisme comme "le refus d'appartenir à une quelconque école de pensée, la répudiation de l'adéquation d'une quelconque croyance, et en particulier des systèmes, et une insatisfaction de la philosophie traditionnelle considérée comme superficielle, académique et éloignée de la vie".

Bien que des auteurs tels que Søren Kierkegaard, Friedrich Nietzsche, Fedor Dostoïevski et Franz Kafka aient largement évoqué ces thèmes dans leurs œuvres dès le XIXe siècle, l'existentialisme a pris sa forme explicite de courant philosophique au XXe siècle dans la philosophie continentale, d'abord dans les travaux de Karl Jaspers et Martin Buber dans les années 1930 en Allemagne, puis dans les travaux de Gabriel Marcel, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, Simone de Beauvoir et Maurice Merleau-Ponty dans les années 1940 et 1950 en France. Leurs travaux ont porté sur des thèmes tels que "la peur, l'ennui, l'aliénation, l'absurde, la liberté, l'engagement et le néant" comme éléments fondamentaux de l'existence humaine.

Bien qu'il existe un certain nombre de tendances communes entre les penseurs "existentialistes", il y a de grandes différences et des désaccords majeurs entre eux (notamment un fossé entre les existentialistes athées, comme Sartre et les existentialistes théistes comme Tillich). Certains tels que Camus ou Heidegger ont même refusé d'être "étiquetés" comme existentialistes.
>>

Ignorant, je ne connais de l'existentialisme que l'introduction de sa page Wikipedia.
Mais, déjà, je pense que ça peut me plaire énormement.
Vous en savez davantage ?
Hein ?
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 00:00
Une fois n'est pas coutume, cette semaine, je passe mon tour pour le défifoto.
Alors, on revient à une photo Google pour le jeu du vendredi...


Où que c'est ?

---

Médaille de chocolat
Vague indice sur l'éventuel hémisphère

Médaille de bronze
Continent + point cardinal

Médaille d'argent
Pays + point cardinal

Médaille d'or
Région précise/ville la plus proche

Médaille de pétrole
Lattitude et longitude exactes

---

Débutants acceptés


Image : Google Maps
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 00:00

Pardon pour la qualité
Merci à Vincent Delerm


Articles relatifs :
Bonsoir les gens d'ici-bas
Qui m'acccompagne ?
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 00:00
C'est moi le bouquiniste du quai des Grands Augustins. Press-books, théâtres,  story-boards, vieux plans,  biographies, romans, photos, romans-photos. J'aime tout. La Pléiade sous plastique, BHL en poche, Hitchcock, Truffaut, les entretiens, ... Je vends de tout. Suffit de demander.



Mais en ce moment, je vends pas grand chose. Alors je lis. Je lis de tout. Ou plutôt je relis. Je relis tout.


Aujourd'hui c'est Beigbeder, l'égoïste Romantique.
"Bonsoir les choses d'ici-bas" ? J'ai ma petite idée là-dessus. Je pense que Larbaud faisait semblant d'être malade. En réalité il ne voyait rien d'autre à dire d'intéressant. Il avait écrit les plus belles poésies, les plus magnifiques romans sur les jeunes femmes, il avait voyagé, il était fatigué, alors il restait assis chez lui. Il ne radotait pas du tout : simplement, "Bonsoir les choses d'ici-bas" lui paraissait la phrase ultime, celle qui résume tout, la vie, la mort, la beauté du monde, les oiseaux, les fleurs, les forêts, le cul, le fric, la course du temps, les joies et les douleurs, et qu'un jour, tout cela va nous être enlevé. Je vois la trajectoire de Valery Larbaud comme celle de l'écrivain parfait : il faut noircir beaucoup de pages toute sa vie à la recherche d'une seule phrase..."Dites, vous savez où je peux prendre le RER à Saint-Michel?"
"Bonsoir les choses d'ici-bas."
"Quoi ça?"
"..."

J'aime tout.
Sauf peut-être les gens d'ici-bas..., et, le jour où on l'a trouvée, il ne faut plus jamais en prononcer une autre.
"Bonsoir les choses d'ici-bas" est la phrase d'une vie.


Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 00:00

Quel est le film sur lequel vous seriez capable de parler des heures ?

sans contradicteur

 

 


Image empruntée

 

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 00:00
Sur le thème Réversibilité du blog l'éternité de l'instant.
Pour participer la semaine prochaine, rendez-vous sur ce même blog.



Pour les fidèles du jeu du vendredi, on peut toujours jouer.
Alors ? Où que c'est ?

Médaille de chocolat
Vague indice sur l'éventuel hémisphère

Médaille de bronze
Continent + point cardinal

Médaille d'argent
Pays + point cardinal

Médaille d'or
Région précise/ville la plus proche

Médaille de pétrole
Lattitude et longitude exactes
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 00:00
LUI - Salut, voilà je t'observe depuis tout à l'heure... Ca paraît un peu bizarre, mais... bon j'ai vraiment l'impression qu'on est un peu pareils. Je veux dire... qu'on serait faits l'un pour l'autre, en fait.
Voilà. Tu vois ce que je veux dire ?

ELLE - Ok. Tu la joues un peu à l'ancienne toi en fait.


Pudique,

Emma Stanton cache ses dents
D'un timide revers de manche
Ses rares sourires n'en sont du coup
Que plus touchants


LUI - Euh... non ! Enfin, je sais pas... En fait tu dois avoir raison. Vu qu'on pense pareils, enfin qu'on est un peu pareil quoi. Alors je dois aussi me trouver un peu "à l'ancienne". Mais en même temps, je dis vraiment ce que je veux dire, du coup. Aide-moi parce que je peux parler très longtemps comme ça. Je suis fort en monologue, toi aussi non ?

ELLE - Oui. Je crois que tu me plais pas vraiment.


Pudique,
Emma détourne le regard
Les yeux en disent bien trop,
Plus qu'il n'en faut
Et puis les siens s'raient un roman


LUI - Moi non plus. De toutes façons, t'inquiètes pas, je réagirais comme toi. Un mec qui vient me parler comme ça, ici, alors que j'ai rien demandé. Non en plus, moi non plus au premier abord, là, je me plais pas.
Tu vois, on est pareils.
En vérité, je ferais davantage confiance au mec qui est assis là-bas. C'est vrai, il a l'air bien comme mec.
Ben, ce mec c'est mon pote. Mon ami quoi. Je trouve qu'il est vraiment sympa... et vraiment marrant en plus. D'ailleurs si je t'avais pas vu, je serais avec lui en ce moment, tu vois...

ELLE - Moi aussi. Tu vois ?



Pudique,
Pas sotte pour autant,
Emma Stanton quand on l'ennuie
Sait faire preuve d'un sens aigu
De la répartie


LUI - Pareils !


   

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 00:00

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png