Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 00:00

En regardant l'eau ruisseler sur mon ventre, je vois un vieil homme. Un homme qui en est peut-être à sa 20 000ème douche. Dont bien 2 000 dans ce nouvel appartement de la rue Lénine.

En regardant l'eau ruisseler, je vois lutter des poils blancs autour de mon nombril.

Il est peut-être temps.

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 00:00

Tu traverses la ville avec quelques affaires rassemblées à la hâte. Ton sac n'est même pas correctement fermé. Tu n'as certainement pas assez d'argent et tu n'as pas ta brosse à dent.

Tu traverses quand même la ville. Ce qu'il y a de bien avec cette ville, c'est qu'on ne peut pas changer d'avis au milieu du chemin. On doit aller au bout de la ligne. On ne fait pas demi-tour. Tu hésites 5 fois, 8 fois, mais tu ne reviens pas sur tes pas, tu y vas.

En sortant du métro, tu hésites, tu ne veux pas y aller mais ton corps y va. Arrivé en bas, tu te souviens du code. Tu montes, tu sonnes. Une fois la porte ouverte, tu dis "il m'a foutu dehors".

Elle t'a foutu dehors il y a 4 jours mais elle est bien obligée de t'ouvrir. Tu es tellement relou que même tes potes ne peuvent pas te supporter sur leur canapé.

Tu as fait demi-tour sans faire demi-tour.

 

Screen-Shot-2013-11-24-at-12.31.10.png

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 00:00

On vient de l'écrouler sur un lit blanc.

Il est groggy, gaga, il parle charabia. Il s'essouffle pour dire des babebibouba.

 

Moi, je suis à côté. Je dois le regarder complètement nu et à moitié conscient. Lui qui ce midi était vivant, rieur et habillé, dans Milan.

 

Il ne sait pas ce qu'il dit, parfois il se tait. Je me tais aussi, je ne devrais pas.

Il faut prendre soin de lui, surtout de ne pas arrêter de lui parler, ou il partira. C'est ma mission.

 

 

Rescapé d'une avalanche de plaisir, il vient de jouir dans mon lit.

 

falling-man-horizontal-crop-origina-copie-1.jpg

 

 


Image by Richard Drew

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 00:00

Avec la nuit à 17h10 et le canapé chaud.

Avec le bleu-gris dehors et la cire cannelle dedans.

Avec l'humide qui sèche.

Avec Berlin toute la journée.

Avec le Jazz, il s'est assoupit. Sans s'endormir, son corps s'est cristalisé dans une grande meringue.

 

Ses deux pieds se sont plantés dans le sol de tout leur poids. Ca lui fait presque mal, cette très lente très lourde pénétration dans ses chaussures.

Il a conscience de tout ça.

Ses mains se sont endormies d'abord. Il ne les sent plus, des doigts aux poignets. S'il devait bouger un pouce, une paume, ce serait un vrai effort, il faudrait le prévenir. Et puis en le bougeant, il serait surpris de le savoir à cet endroit.

Applaudir un jour? Il ne sait pas encore.

 

Avec le Jazz.

Elles ont dû se sentir en trop.

 

avec-le-jazz.jpg

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 00:00

Et de cette réponse découlera le scénario fantasmé du film de ta vie.

Je t'en fais le synopsis:

Alban a loué une voiture à l'aéroport d'Oslo avec 2 amis. Ensemble, ils parcourent le pays vers le Nord. Arrivés à hauteur du Cercle Polaire Arctique, ils se séparent. Les amis d'Alban restent quelques jours pour observer le soleil de Minuit avant de redescendre en train. Alban quant à lui, prend la voiture puis le bateau pour l'île déserte de Hjelmen. Là, il sait qu'il ne reverra plus ses amis, ni le continent.

Ni Europcar d'ailleurs. Je te fais le reste du film, la fin de ta vie:

Après avoir survécu 7 semaines en autarcie grâce à la pêche et la cueillette, Alban sort son pot de Nutella, unique placement de produit de ces 1h20 de film restantes. Puis Alban meurt quand il a fini sur son doigt les derniers micro-grammes de pâte à lécher. Le pot restera dans l'environnement. Pendant le générique, on fait un travelling en hélicoptère sur les îles alentours et on se rend compte qu'Alban n'était qu'à 20 minutes de hors-bord d'une école dans laquelle un petit garçon à qui l'on pose, comme à lui...

...Comme à toi...

...la question: "Qu'est-ce que vous apporteriez sur une île déserte?". Seulement lui répondra autre chose.

Toi tu auras réussi à pourrir un film cool avec du Nutella. Et en plus, tu ne tries pas tes déchets.

Tu es un con, Alban.

 

nutella.png

 

 


Image: Google Maps

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules

Partager cet article

Published by Ugo
commenter cet article