Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 00:00
glorieux siteNotre glorieux site fêtait sa première année d'activité en ce 1er décembre, jour de fête locale. Moment historique s'il en est, les orateurs de tous bords se succédaient depuis l'aube pour souffler cette bougie comme il se doit.

"Nous devons célébrer aujourd'hui l'unité des hommes et des femmes du réseau internet avec un record de visites, peu importe le taux de rebond" a prêché l'opposant le plus virulent au pouvoir en place.  Rappelons que ce proche des groupuscules de linkers sauvages ferme les yeux sur la volatilité des internautes. Le porte-parole des rebelles a pour sa part exagéré les faits comme à son habitude : "cette personnification du pouvoir est dangereuse et pourrait se retourner contre la base de toutattaché.com : les visiteurs provenant des moteurs de recherche, notamment ceux cherchant à gagner de l'argent en abondance". Pour illustrer son propos, la figure alter-mondialiste a ajouté des mots forts à son discours : "casino en ligne, sexe facile, drogue pas chère, pari 100 % sûr", ainsi que "bière bio" - les spécialistes ne s'expliquent pas cette dernière remarque.

Pendant ce temps, à l'autre bout du site, le chef du gouvernement, fervent supporter des sites référents de qualité, haranguait la foule d'une formule qui restera dans les annales : "Toutattaché.com // Contenus attachants". Un membre éminent du parti au pouvoir lui succédant au micro s'est permis d'ajouter : "gagnons d'abord la bataille des visiteurs uniques et nous pourrons vivre dans toutattaché.com en toute quiétude". Ce dernier a déclaré à notre journaliste sur place ne pas être effrayé à l'idée d'"ouvrir un grand débat sur la ligne éditoriale".

"Oui, j'ai eu recours à des liens tarifés"

Manon Le Pagne a immédiatement revendiqué la primeur et l'exclusivité de cette idée de  CMS 100 % sécurisé : "si tout le monde peut lire et écrire sur toutattaché.com, alors quel est l'intérêt de posséder les codes d'accès de l'espace administrateur ?". Dans le cours de la conversation, celle-ci a lancé puis condamné dans la foulée une rumeur nébuleuse liant le responsable culturel du site à de jeunes adwords. L'intéressé s'est exprimé dans la soirée à ce sujet : "oui, j'ai eu recours à des liens tarifés, mais ils n'avaient jamais moins de 18 semaines". Concluant : "et en plus, c'était y'a longtemps et pas du tout à toutattaché.com".

casino en ligne sexe facile drogue pas chère pari 100 % sûr bière bio
Une intervention anecdotique, qui n'aura pas fait ombrage à la très attendue conférence de presse du chef du site. Eludant les questions sur sa situation sentimentale, le président surprendra surtout par sa "[réflexion] à propos de l'insertion partielle, voire totale, de publicité". La suite de la rencontre bascula dans une vaste discussion sur le web 3.0. Mais notre glorieux patron s'interrompit en promettant la parution prochaine d'un dossier thématique : "nous aurons tout le temps d'aborder le sujet [...] je ne veux pas court-circuiter mes équipes éditoriales", indiqua-t-il.

"4 toutattachés sur 5 rebondissent"

Une annonce "prématurée" pour beaucoup d'hommes et de femmes politiques, indépendamment de leur sensibilité. Denis Saint-Karl, figure de l'opposition œuvrant maintenant aux Etats-Unis pour Google Analytics, a déclaré sur une antenne concurrente : "ce site a d'abord besoin de passer la barre symbolique des 25 % de nouvelles visites quotidiennes, avant de pouvoir envisager une telle mesure", ajoutant, "près de 4 toutattachés sur 5 rebondissent. A ce propos, il faudra penser un jour à écrire les chiffres en toutes lettres". Une statistique étonnante, certainement dûe à la troublante solution de frame, choisie selon la rumeur par un conseiller du président. "[Dans la situation actuelle,] insérer de la publicité serait un suicide pur et simple."

Très écouté en France, le statisticien a mis le doigt sur plusieurs freins de taille en donnant différents objectifs stratégiques à toutattaché.com : de solides compétences de web design dans l'année à venir, la création de contenu vidéo dès 2011, et la prestation de services à horizon 2013. En revanche, ses objectifs pour 2012 n'ont pas été évoqués.

"It's a birthday, everybody's happy !"

online casino easy sex cheap drugs 100 % safe bet organic beerA la tribune d'un colloque organisé pour l'occasion, le spécialiste a également appelé de ses vœux une internationalisation moins frileuse : "toutattaché.com is so franco-french, you know, it sucks", ponctuant sa remarque d'un retentissant "da fuckin bitch" et poursuivant avec une performance live de beat-boxing. La fièvre envahit instantanément la salle. Plus tard dans la soirée, une jeune mondaine déclarait dans un anglais approximatif : "It's a birthday, everybody's happy !".

Les rebelles moteurderecheristes faisaient partie de l'auditoire depuis le début de l'événement. Soudain, alors que tout le monde s'amusait, ils se sont permis de monter à la tribune pour rebondir sur la proposition d'internationalisation : "Ladies and gentlemen, your attention s'il vous plaît, nous souhaitons ajouter quelques keywords à notre speech : online casino, easy sex, cheap drugs, 100 % safe bet". Un membre masqué a ensuite répété frénétiquement l'expression "organic beer" avant d'être rappelé à l'ordre par ses camarades, eux-mêmes rappelés à l'ordre par les agents de sécurité déployés sur place.

Bien des conseils et des perspectives d'évolution ont richoché sur les parois du cerveau de l'exécutif, et sont arrivés jusqu'à ses oreilles. Mais rien n'augure qu'ils seront suivis à la lettre. Les observateurs sont curieux de savoir comment le président entretiendra son e-reputation (+1 point ce mois-ci) avant, pourquoi pas, d'affronter un suffrage toutattaché.


Crédits photos : freepress & reuters, via flickr

Partager cet article

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

commentaires

Stéphane 04/12/2009 20:36


Bon anniversaire. Et bonne continuation.
:-)


Sophie 04/12/2009 14:00


Happy birthday ! Et une bière bio à la santé de toutattaché !


LChe 03/12/2009 17:57


J'ajoute mon modeste google rank au référencement faussement candide de ce billet.

De cette première année toutattachante, je retiens les vendredi de l'où que c'est, les dialogues d'elle et lui (et d'autres parfois), des photos personnelles, des découvertes et une constance aussi
précieuse que l'originalité bien assumée.
Une belle jeunesse électronique, quoi.

Bon anniversaire.


L U C 02/12/2009 19:35


Qu'est-ce que je pense de tous ces fainéants qui trainent devant leur PC ? Je vais vous le dire Madame Chabot, mais je voudrais pouvoir le faire tranquillement sans être taxé de racisme : la
famille d'internaute qui se lève tôt, et qui a sur son pallier des blogueurs qui tapent sur leur clavier jusqu'à 2 heure du matin, vous ne croyez pas qu'elle a droit à plus de tranquillité ?
Un an de liberté sur ce blog ? Je vais t'envoyer les CRS moi...


Claudio 02/12/2009 10:14


C'est le ton presse des films américains des années 50. On voit les appareils photos avec la grosse ampoule pour le flash, les impers qui se précipitent à la cabine téléphonique pour joindre leur
agence, et on entend le cliquetis des Télex qui partent. Encore un peu et on verrait les rotatives cadencer l'impression et les premières pages s'empiler sous la caméra fixe.
Du coup ce choc entre l'information à l'ancienne et la modernité du jour est plaisant.
Même si je ne comprends pas grand chose aux termes techniques mais c'est secondaire.