Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 00:00

Au début d'une histoire, ou plutôt avant le début d'une histoire, y'a une phase où des musiques passent dans les têtes.

Avec elle, tu as eu petit à petit des mélodies de moins en moins rythmées, de plus en plus calmes. Des sonorités posées, moins dans le mouvement. Ca allait avec le paysage neigeux, solide et tendre qui s'installait. Au bout de deux mois, tu lui avouais que tu avais du Peter von Poehl et du Jose Gonzalez dans la tête à longueur de journée. Un sentiment très vague. Elle t'a répondu qu'elle écoutait pas mal M.I.A. et Black Eyed Peas et en ce moment.

Comment peux-tu te tromper à ce point sur les gens ?

Et puis il y a eu cette autre là. A passer vos fins d'après-midi ensemble, tu avais Renan Luce et Camille en te levant le matin. "La demeure d'un ciel" en parcourant la rue de Rennes à vélo. Elle était très Red Hot ces temps-ci.

Sale de sa part de prétexter l'indisposition.

Mathieu Boogaerts et Bensé projetés sur celle-ci. Alors déjà un sentiment d'impossibilité.

Car, non, les ambiances intérieures des corps ne suffisent pas à ceux-ci pour s'enlacer. Non. Alors, ami, tu mettras en place des ambiances extérieures pour t'assurer que tout le monde est au diapason.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 00:00

Le pas des femmes de 40-50 ans dans les couloirs de l'hôpital, je l'entends. Le même que celles du réfectoire, quand j'étais enfant. Sans doute une histoire de sabot, mais tout le monde ne porte pas les sabots comme ça. Un pas sage, mais dynamique. Un frottement qui dit que tout ira bien.


2449157753_7eafdcb6b4_b.jpeg

 

Ce mois-ci je vais mourir. Le médecin me l'a dit. Mais je me fis davantage à ces femmes de 40-50 ans qui marchent autour de moi. Leur pas me rassure plus que ce jeune con avec ses diagnostics.

Je ne les vois pas souvent, mais je les imagine. Je les imagine nourricières, panseuses. Ces femmes sont toujours désirables, mais pas toujours bien désirées. Conscientes qu'elles sont au large des canons de beauté. Mais belles. Belles, pas de l'extérieur. Ni de l'intérieur, d'ailleurs. Belles dans le mouvement de leurs jambes. Belles par leur pas.

 Femmes de 40-50 ans, prenez soin de moi.

 


Photo : Lichtsucher, via flickr

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 00:00

Le matin coloré et le croissant à la boulangerie. Le troisième café-machine qui s'entasse dans un organisme éprouvé.

Coup d'eau sur la figure.

Surtout rester professionnel.

3582604327 9552aea545 b-copie-1

Rien manger à la pause-déj. Et pourtant cette chaleur dans la gorge. Des restes d'alcool ou des relents de toi ?

Certaines nuits paraissent anodines. Elles sont destructrices.

Surtout ne pas tomber amoureux.

 

 


Photo : ladybugrock, via flickr

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 00:00

Amandine est opticienne. Enfin, elle travaille chez un opticien depuis 6 ans maintenant. Au début, ce n'était pas forcément ce qu'elle voulait faire, elle avait juste trouvé ce boulot.

Elle prend sa pause-déjeuner à heure fixe. Mais quand Amandine mange dans le café d'en face, elle n'hésite pas à retraverser la rue pour informer la clientèle tombant sur la porte fermée.

 

Ce qui a séduit Amandine dans ce métier, c'est le moment où elle pose et règle les lunettes sur les yeux des clients. Les doigts d'Amandine à 2 centimètres de leur visage. Ses yeux dans leurs montures. Amandine adore la diversité de la réaction des clients.

Beaucoup de regards, fuient, tergiversent, se posent dans tous les coins pour éviter Amandine, comme les yeux d'une poule. D'autres font semblant d'être à l'aise et se plantent dans les yeux d'Amandine, parfois d'un air aggressif. Les plus jeunes sont souvent soudain calmes et concentrés, emerveillés et intimidés par leur nouvelle vue ; cela leur apparaît souvent important et ils le montrent, plutôt, ils ne le cachent pas. Les vieux sont habitués, fatigués par tant de différents verres ; ces regards sont blasés, sages, et se posent doucement contre Amandine.

 

Enfin, évidemment, quand Amandine faisait ses débuts, certains regards indiscrets profitaient de la situation pour mater Amandine.

Demain, un regard tapera dans l'oeil d'Amandine. Elle ne regardera plus les montures, mais les yeux. Un bleu foncé, aux bords noirs. Demain, Amandine prendra 2 bonnes minutes pour vérifier les branches. Demain, elle tremblera un petit peu, en frôlant ces tempes poivre et sel.

 

Amandine prétendra que d'autres lunettes mettraient mieux le client en valeur. Demain, Amandine passera toute sa pause-déjeuner à informer la clientèle.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 00:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 00:00

- Il est vraiment trop mal foutu ce power point, c'est toi qui l'a fait ou je peux pourrir celui qui...
- Oui.
- Oui c'est toi qui l'a fait ou oui je peux pourrir celui qui l'a fait ?
- C'est moi qui l'ai fait.
- Ah ok.
- ...
- Et est-ce que je peux te pourrir ?

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 00:00

Du 29 novembre au 5 décembre prochain, se déroulera à la Porte de Versailles la foire de l'orphelinat et de l'adoption. Un des moyens préférés des français pour s'équiper d'un enfant.

Si vous êtes un enfant seul, c'est également une chance inespérée de trouver une famille. Cependant, les organisateurs recommandent aux jeunes orphelins ayant un physique commun de réserver également un billet de retour dans leur région d'origine. Augustin Triaud, animateur d'un stand d'angle, explique : "les prix de train et d'avion deviennent peu abordables en s'y prenant au dernier moment, alors ces petits malheureux doivent prévoir le coup. Qu'ils mettent toutes les chances de leur côté, au moins une fois dans leur vie".

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article

I am an independent Social Media Consultant, check my portfolio:

http://ugoorlando.com/

Community-Management-Freelancer.png