Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 01:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 01:00

Depuis qu’il a entendu ce truc sur la formation des ouragans, il butte tous les papillons qu’il trouve.
Il fait se poser délicatement le papillon sur la paume de sa main. Puis il frappe violemment dessus avec son autre paume.
Parfois, quand ils sont plus calmes. Il peut les saisir par les ailes. A ce moment là, il les découpe au plus près possible de leur base. L’abdomen et le reste tombent. Le papillon reprend sa vie de chenille.
C’est vrai, c’est pas les papillons les responsables des ouragans. C’est surtout le battement de leurs ailes.
Si tout le monde faisait comme lui, le Monde s’en porterait un peu mieux.

 

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 01:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 01:00

Et alors après avoir boxé, boxé, revenir auprès de ton poteau. Dans ton coin.

Souffler un grand coup. Entendre une voix familière qui dit les choses de d'habitude. En gros, elle te dit que tout va bien. Et que tu es capable.

Sortir du jeu, un instant. Soulever le diamant du tourne-disque, et le suspendre délicieusement à quelques centimètres de la piste. Le disque tourne sur le tourne-disque, bien sûr, mais tu ne le lis pas.

Laisser le regard aller dans le flou. Respirer. Respirer. Refaire le point. Repartir.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 01:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 01:00

Il y avait les cours d'Anglais renforcé. Il y avait la fille de 1ère S. Il y avait la Smirnoff Ice. Tu écoutais Oasis.

Il y avait les fautes du cours de code. Il y avait la pression du bulletin. Il fallait bien soigner la présentation des dissertations d'Histoire-Géo.

Certains matins, tu mouillais le bus avec tes chaussures. Le midi, tu gardais ta veste. Sur le trajet du retour, ça sentait l'humidité.

Et toute la journée, dans un angle de ton champ de vision, tu regardais la fille de 1ère S. Le soir, tu la gardais dans un coin de ta tête. Comme dans un rétroviseur, y avait sa bouille qui faisait des apparitions non-sollicitées. Et avec son visage, une chaleur dans le ventre qui se réveillait.

 

Tu ne seras plus amoureux d'une fille de 1ère S. Jamais.

Ce qu'il te reste? Réécouter Oasis. Regoûter à la Smirnoff Ice.

Et deviner sa silhouette dans le rétroviseur. Plus loin, plus vague. Avec la lumière du soleil couchant qui la sublime un peu. Tu le sais, tu la vois plus belle qu'elle n'est vraiment. Mais quand même: une chaleur se réveille.

 

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 01:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 01:00

-Et ce connard m’a demandé 50% de plus sur la course. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a dit: “tarif de pluie”. Et il rigolait pas, en plus. J’ai dû menacer d’appeler la police pour qu’il me laisse sortir.
-Et t’as quand même payé ta course? Genre, tarif normal quoi?
-Oui oui, j’ai payé normal, pourboire et tout. Normal quoi.
-Ah ouais.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 01:00
vignette en minuscules

vignette en minuscules

vignette en minuscules
Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 01:00

Elle aime beaucoup regarder ce que les gens portent. Leurs attributs. La petite montre casio dorée. Les bagues. Les trucs dans les cheveux. Les piercings. Le maquillage aussi.

 

Elle voit tout ça.

 

Elle aime voir tout ça, surtout parce qu’elle imagine leurs rituels. Elle les imagine dans leurs salles de bain, nus, en train de récupérer leurs extensions d’eux-mêmes, une par une. Elles étaient disposées autour du lavabo, et hop, maintenant elle sont de nouveau sur eux.

 

Rouge à lèvres. Petites chaussettes qui cachent mal une trace de bronzage. Est-ce qu’elle a un tampon en ce moment?

 

En tirant le fil, elle veut mettre à nu son interlocuteur. Elle le veut sans gel, sans lunettes, sans fard. Sans cheveux, même. Elle veut parler avec une peau nue, un cerveau, tout juste capable de sourire. De la data à la data.

Repost 0
Published by Ugo
commenter cet article